Professionnel à son compte : s’adapter à une nouvelle organisation

Arriver dans un nouvel établissement, c’est un peu comme entrer dans une nouvelle famille. Une famille avec ses traditions, ses petites habitudes, et une manière de faire bien à elle. 

Lorsque l’on est travailleur indépendant, dans le secteur de la santé ou de la restauration, et que l’on change régulièrement d’établissement, comprendre les rouages de cette nouvelle organisation, et surtout s’y adapter, peut être un véritable défi. Un défi qui vous demande beaucoup d’énergie, et du temps dont vous ne disposez pas toujours. Pourtant, le relever est indispensable à bien des égards. 

Brigad vous partage donc ici les petits réflexes qui peuvent changer la donne. Et permettre de s’adapter à une nouvelle organisation en limitant au maximum les heurts et les faux pas. Vous verrez que cela rendra vos prochaines missions non seulement plus agréables et formatrices. Mais que ces réflexes vous permettront surtout de booster les chances qu’on vous rappelle à l’avenir !

Survivre au syndrôme de l’imposteur quand on est professionnel à son compte. Commencer une nouvelle mission est toujours intimidant. 

En tant que petit nouveau, il faut commencer par faire une bonne première impression, trouver ses marques. Et surtout comprendre le plus rapidement possible comment l’équipe fonctionne et se répartit les tâches. 

C’est d’autant plus le cas lorsque l’on est travailleur indépendant. Pour les professionnels qui changent régulièrement d’établissements de santé, d’hôtels ou de restaurants, la pression pour faire ses preuves est proportionnelle au peu de temps dont on dispose pour y parvenir. La pression, et le stress engendré par la peur de mal faire s’accumulent. Et si le fameux syndrôme de l’imposteur touche tous les travailleurs (70 % en feront l’expérience au cours de leur carrière), il peut se faire ressentir encore plus durement pour les indépendants. 

Difficile de décrypter le langage codé de ses nouveaux coéquipiers ou de comprendre les acronymes griffonnés sur le tableau de bord. Vous vous demandez aussi certainement comment devenir indispensable sans poser trop de questions. Et vers qui vous tourner pour avoir les réponses dont vous avez besoin. 

S’il est naturel de manquer de repère lorsque l’on prend un nouveau poste, les travailleurs indépendants ont moins de temps devant eux pour décoder l’organisation qu’ils viennent d’intégrer. Et donc des leviers bien plus restreints pour s’y adapter, et remplir au mieux leur mission. 

Pourquoi trouver sa place dans une nouvelle équipe est si important ?

Face à la difficulté que représente le fait de s’adapter à une nouvelle organisation, on peut être tenté de baisser les bras. Ou plutôt d’en faire le moins possible. Pour les travailleurs indépendants, qui ne sont généralement pas amenés à rester dans l’établissement en question, il est compréhensible d’avoir la sensation que décrypter sa nouvelle équipe, et mieux comprendre son fonctionnement n’est pas si important que cela. Après tout, la mission n’est que temporaire. 

Et pourtant, les efforts d’adaptation payent. Ils peuvent avoir un réel impact sur votre travail, aussi bien sur le court que le long terme. 

Rendre sa mission plus agréable 

S’efforcer de s’adapter à l’organisation que l’on intègre, c’est montrer sa volonté de bien faire. Et surtout son respect pour les procédures qui ont été mises en place avant nous, et qui permettent à la brigade de fonctionner en harmonie. En vous calant sur son tempo, vous avez donc de plus grandes chances de vous assurer le soutien et la bienveillance de vos coéquipiers !

Se donner l’opportunité de monter en compétences

Chaque mission est une opportunité d’apprendre de nouvelles choses, de vous perfectionner dans un domaine précis de votre métier. Plus vous réussirez à trouver votre place dans cette nouvelle équipe, et à comprendre son fonctionnement, plus cette dernière aura l’envie de vous partager ses connaissances et son expérience !

S’assurer de bons retours de la part du chef d’établissement 

Même si vous n’avez pas prévu de rester, votre objectif en tant que travailleur indépendant reste de faire du bon travail et de répondre aux exigences de la personne et de la structure qui vous a fait appel à vos services. S’adapter au mieux à sa nouvelle organisation permet donc de maximiser vos chances qu’elle vous ajoute à ses Favoris sur l’application Brigad et vous recevrez ainsi les prochaines missions de l’établissement en priorité. Mais aussi qu’on vous laisse un bon avis sur Brigad, ce qui améliore automatiquement votre référencement sur l’application. Qui dit mieux référencé dit plus de propositions !

Comment s’adapter à une nouvelle organisation : 8 conseils pratiques à appliquer pour votre prochaine mission !

Maintenant que l’on comprend mieux l’importance de s’adapter à une nouvelle organisation, il ne reste plus qu’à ! Brigad vous partage 8 bonnes pratiques à adopter pour votre prochaine mission et vous sentir comme un poisson dans l’eau. 

1. Bien se renseigner sur l’organisation que l’on va rejoindre

De la même manière que l’on a pris l’habitude de bachoter avant un examen ou un entretien d’embauche, il est toujours utile de collecter le maximum d'informations possible sur l’établissement dans lequel vous allez travailler, ou le service que vous vous apprêtez à rejoindre. 

Vous pouvez trouver des renseignements en ligne, questionner votre réseau (vous connaissez peut-être des indépendants qui sont déjà passés par là). Ou tout simplement poser des questions au contact privilégié de la mission. Cela vous permettra de gagner beaucoup de temps au moment de commencer votre mission, et d’éviter de poser des questions dont la réponse tomberait sous le sens. 

Autre petit réflexe à garder : vérifiez l’adresse de l’établissement et l’horaire auquel vous êtes attendu pour être sûr d’arriver à l’heure. Rien de mieux que la ponctualité pour faire une bonne première impression. 

2. Adopter une attitude professionnelle positive 

Pas toujours facile de se montrer avenant et positif lorsque l’on est submergé par le stress du premier jour. Lorsque vous commencez une mission, vous avez énormément de choses qui vous traversent l’esprit, notamment pour comprendre et vous adapter à une nouvelle organisation. Votre regard se transforme en laser scrutant les moindres recoins de la pièce et les moindres gestes des membres de votre brigade. Et votre visage paraît beaucoup plus fermé que souriant. 

Inspirez un bon coup, et prenez un peu de recul. 

S’ils font preuve de bonne volonté, vos nouveaux coéquipiers n’attendent pas de vous que vous soyez 100 % opérationnel dès les premières minutes. Le plus important, dans un premier temps, est donc de communiquer votre intérêt pour les missions qui vous sont confiées. De transmettre votre bonne humeur et votre envie d’apprendre. Ce sont de bien meilleures premières bases pour commencer !

3. Observer et être à l’écoute pour s’adapter à une nouvelle organisation 

Avant de mettre les mains à la pâte, commencez par observer ce que font les membres de votre équipe. Pour s’adapter à une nouvelle organisation, il faut en effet savoir gérer et retenir rapidement un grand nombre d’informations. Et le meilleur moyen d’y parvenir est d’être attentif à ce qui se passe autour de vous. Vous arriverez mieux à comprendre qui fait quoi, quels sont les processus de l’établissement, les outils utilisés, le vocabulaire et la culture de votre brigade !

Profitez aussi de ce moment d’observation pour repérer les collègues avec qui vous serez amené à travailler plus étroitement. Ou les potentiels mentors qui pourront vous aider à faire vos premiers pas plus sereinement !

4. Accepter le changement 

S’adapter à une nouvelle organisation, c’est aussi accepter qu’elle ne soit différente de celle que vous venez de quitter, ou dans laquelle vous aviez vos petites habitudes. Chaque établissement a ses façons de faire, sa manière de gérer les patients, d’encadrer le roulement des équipes, de préparer la mise en place avant le coup de feu… 

Si vous voulez que ça roule, il est donc important d’être ouvert à la nouveauté. Plutôt que de tout comparer à vos anciennes missions et, encore pire, de critiquer ces nouvelles pratiques auxquelles vous n’êtes pas encore habitué, faites le pari de considérer que vos nouveaux coéquipiers sont les mieux placés pour savoir ce qui fonctionne. Et adaptez-vous à leur façon de faire plutôt que d’attendre d’eux qu’ils s’adaptent à la vôtre !

5. Ne pas hésiter à poser des questions (mais au bon moment) 

Il est aussi beaucoup plus facile de comprendre le fonctionnement d’une nouvelle organisation lorsque l’on n’a pas peur de poser des questions. Il serait d’ailleurs plutôt bizarre que vous n’en ayez aucune. Et si vous avez peur de passer pour un ignorant, ou un petit curieux, rappelez-vous que ce sont des étiquettes bien moins dures à porter que celle de “Monsieur ou Madame Je Sais Tout”. Cela vous évitera aussi de commettre des erreurs qui pourraient être préjudiciables aussi bien pour le succès de votre mission que pour toute votre brigade. 

Poser des questions sensées montre que vous avez envie de vous immerger et de vous adapter à une nouvelle organisation. Attention cependant à les poser aux moments appropriés. Évitez d’interrompre vos coéquipiers lorsqu’ils sont occupés ou concentrés sur leur travail. Et faites preuve d’initiative en essayant d’abord de trouver les réponses par vous-même !

6. Créer du lien 

Le rapport que vous avez avec vos coéquipiers joue énormément sur votre capacité à vous adapter. C’est aussi un ingrédient indispensable pour rendre une nouvelle mission beaucoup plus épanouissante et instructive. Donc même si vous n’êtes pas là pour rester, prenez le temps d’apprendre à connaître vos collègues. C’est non seulement un bon moyen de dépasser le préjugé selon lequel les travailleurs indépendants ne cherchent pas à s’adapter, mais aussi de vous assurer que l’on pense immédiatement à vous lorsque l’établissement aura à l’avenir besoin de renfort. 

Prenez par exemple le réflexe de ne pas manger seul, de vous mélanger pendant la pause café, de poser des questions plus personnelles ou de vous confier plus volontiers. C’est le meilleur moyen de bâtir des relations plus solides, et de trouver naturellement votre place. 

7. Demander des retours

De la même manière qu’il ne faut pas hésiter à poser des questions pour s’adapter à une nouvelle organisation, il est aussi important de solliciter des suggestions pour démontrer votre volonté de vous améliorer et vous assurer de bien faire. Du fait de la temporalité spécifique aux travailleurs indépendants, beaucoup ne pensent pas à faire le point avec leur manager. 

C’est pourtant très important pour comprendre comment vous pouvez évoluer, et rectifier le tir si nécessaire. Si la mission s’est bien passée de votre côté, que vous souhaitiez travailler de nouveau dans cet établissement et cette équipe (et que l’on vous laisse de bons feedbacks sur Brigad), c’est même un passage obligé. Profitez-en, si vous vous sentez à l’aise pour le faire, de soulever les préoccupations ou difficultés que vous pouvez avoir rencontrées. Cela permettra aussi au chef d’établissement et à son équipe de mieux accueillir les indépendants ! Dans le cas contraire, n’hésitez pas à en parler à notre équipe, qui se chargera de passer le message. 

8. Donner du temps au temps 

On termine avec un conseil qui peut paraître intuitif. 

En effet, du temps, les indépendants en manquent cruellement. Pas facile donc de comprendre le fonctionnement et de s’adapter à une nouvelle organisation sur une mission courte. Pourtant, vous allez bien devoir accepter que se mettre dans le bain ne se fait pas en claquant des doigts. Et que certaines des personnes avec lesquelles vous allez travailler ont besoin d’un peu plus de temps pour apprendre à vous connaître et à vous faire confiance. 

Si la sensation d’être dans une course contre la montre peut être frustrante, partez du principe que la première personne que vous devez convaincre, c’est la personne qui a proposé la mission sur la plateforme. Même si c’est désagréable, ne vous laissez pas décourager par ceux qui lèveront les yeux au ciel dès que vous poserez une question. Ou qui soupireront au moindre pas de travers ! Rassurez-vous, il y en a dans tous les établissements, que l’on y travaille en tant qu’indépendant ou non…

Prêt à vous lancer dans une nouvelle mission ? Brigad permet de travailler en toute liberté en vous envoyant chaque jour des missions dans le domaine médico-social ou la restauration. Mais aussi en vous permettant de choisir celles qui vous plaisent ! Pour devenir un Talent Brigad, il ne vous reste plus qu’à créer votre profil !

Partager cet article