Être indépendant en 2022 : pari risqué ou succès assuré ?

Une administration à gérer, des clients à trouver, les blessures de la crise sanitaire à panser… Être indépendant en 2022 pourrait décourager même les plus ambitieux. Ceci est sans doute plus vrai encore dans les secteurs de l’hôtellerie-restauration et du sanitaire et social, touchés en plein cœur par la pandémie. Et si, au contraire, les bouleversements engendrés dans ces deux domaines d’activité étaient une réelle opportunité ? Si, développer sa clientèle et devenir un freelance ultra convoité étaient plus que jamais possible ? Chez Brigad, nous y croyons ! Explications.

Travailler à son compte, des avantages indéniables…

Être indépendant, c’est généralement exercer un métier de cœur, sciemment choisi. Être son propre patron, jouir d’une plus grande autonomie et de flexibilité. Être libre de sélectionner des missions, un temps et un lieu de travail qui nous conviennent. C’est l’occasion de diversifier sa clientèle, ses collaborateurs et ses rencontres. De varier les plaisirs. En hôtellerie, comme en restauration et dans le médico-social notamment, on ne travaille pas en solo. On ne se sent jamais seul. Les jours ne se ressemblent pas et ne laissent pas ou peu de place à la monotonie et à l’ennui.

… mais quelques inconvénients (surmontables !)

Mais être indépendant, c’est aussi dépendre entièrement des missions que l’on effectue : pas de mission, pas de revenu. Ceci implique nécessairement une quête soutenue et continue de clients et de nouveaux contrats. Les congés sont pris sans solde et pas toujours en temps voulu, les revenus sont généralement irréguliers et peu prévisibles. L’indépendant est un véritable homme-orchestre pour qui la gestion et l’organisation peuvent être chronophages et énergivores. Et pour qui il est impératif d’apprendre à faire des pauses et se ressourcer !

De nouvelles opportunités dans un contexte de crise

Le contexte actuel a éveillé les consciences : l’être humain n’est pas éternel ! Chômage partiel, licenciement économique, incertitude, fatigue ou épuisement professionnel, on souhaite plus que jamais du temps pour soi, de la liberté de choix et d’action. En particulier, dans les secteurs de l’hôtellerie, de la restauration et du soin, les salariés se reconvertissent alors et viennent à manquer. Conséquences ? Des établissements qui peinent terriblement à recruter. Finalement, être indépendant en 2022 ne serait-il pas une aubaine pour les indépendants de ces secteurs d’activité ?

Devenir freelance en 2022, un secteur en plein boom !

Le nombre de personnes à leur compte a en effet considérablement augmenté en 2021, notamment  chez les micro-entrepreneurs. Le système de régime simplifié, l’accès à une certaine forme d’autonomie et une plus grande liberté en sont les principaux attraits. Et tous les domaines ou presque recrutent ! Ceci est d’autant plus vrai dans les secteurs qui nous concernent où la crise Covid a engendré de grands bouleversements. Paradoxe ? Pas tant que cela…

Hôtellerie-restauration et médico-social, des secteurs à ne pas manquer.

Qui l’eût cru ? Il est vrai que, depuis deux ans, ces deux univers souffrent particulièrement. On comprend mieux alors que les employeurs se montrent bien frileux à l’embauche et que la reconversion chez les salariés explose. Pourtant, déjà peu simple auparavant, la gestion des effectifs devient plus difficile encore (pénurie de personnel, sous ou suractivité…). Les besoins en personnel de renfort sont donc bien présents. Être indépendant dans ces secteurs en pleine mutation pourraient finalement s’avérer être une « chance » de rebond social et professionnel pour les serveurs, aides-soignants, réceptionnistes et autres plongeurs à la recherche d’extras.

Des outils numériques performants : le freelance 2.0, un jeu d’enfant ?

Démarchage de clients via les affichages, le porte à porte, la publicité dans les boîtes aux lettres, ou gestion de la partie administrative avec des outils plus ou moins performants… Un temps révolu ? Si autrefois, se mettre à son compte a pu signifier bien souvent renoncer à sa vie perso, aujourd’hui, il semblerait qu’il en soit autrement. Aaah, les nouvelles technologies ! Elles nous rendent bien des services en nous offrant de nombreux outils numériques, accessibles aux novices comme aux plus expérimentés. Alors, pourquoi ne pas s’en servir ?

Se faire connaître et développer sa clientèle : la panoplie essentielle du freelance 2022

Être indépendant aujourd’hui, c’est d’abord être à la pointe de la technologie. Les outils numériques sont plus nombreux et plus variés que jamais. Des alliés de choix et de poids qu’il faut à tout prix exploiter ! Pour faire parler de soi et développer un réseau professionnel colossal, on ne cite même plus les réseaux sociaux tels que Facebook, LinkedIn ou Twitter : ils sont évidemment les must have de l’indépendant de demain. Le site internet perso (créé avec Wordpress, par exemple) et l’incontournable blog font eux aussi partie des indispensables du freelance 2.0 !

Trouver des clients facilement : les plateformes de mise en relation

Un moyen simple et on ne peut plus efficace de se mettre en relation avec des clients par milliers ! Chez Brigad, nous l’illustrons bien : quelques clics suffisent à vous créer un compte. Nos algorithmes se chargent du reste et proposent des missions qui correspondent à votre profil. Nos services assument en plus la partie administrative. Vous n’avez rien à gérer. Signez votre contrat et le tour est joué. Être indépendant devient un jeu d’enfant !

Faciliter la prospection, la communication, l’organisation et l’administration : des outils numériques par milliers

Pourquoi ne pas profiter de toutes ces possibilités que nous offre le digital pour vous offrir des instants entre amis, en famille ou encore des vacances en solo ? Des outils de création de logos (Looka, Canva,…), aux applis de communication (Slack, Google Meet, Zoom…), en passant par les gestionnaires de tâches (Google Calendar, Asana…) ou encore de création de devis et factures (Henrri, Freebe, Zyfro…), les possibilités sont immenses, concourent à votre image de marque et vous font gagner un temps précieux !

Développer sa notoriété : à la manière des influenceurs ?

Vous n’avez pas pu manquer tous ces Youtubeurs, Instagrameurs ou encore Tiktokeurs. Sans doute avez-vous même vos propres favoris ! À l’image de Juan Arbelaez, Mister V, Tibo inShape, Cyprien et autres Natoo, ces grands noms qu’il n’est plus utile de présenter, pourquoi ne pas être indépendant tendance ? Surfez vous-même sur la vague et devenez influenceur food, bartender, infirmier ou aide-soignant ! Un moyen de toucher une large catégorie de personnes et de séduire les établissements !

Une manière de s’assurer un complément de revenus

Cumuler une activité salariée et une profession indépendante, une voie idéale pour s’assurer un revenu complémentaire, allier travail et passion ou encore débuter une activité indépendante tout en ayant un filet de sûreté ! Et sachez que si vous êtes auto-entrepreneur, licencié de votre emploi salarié par la suite, vous pouvez cumuler revenu non-salariés et chômage ! De quoi donner matière à réfléchir pour celles et ceux d’entre vous qui hésiteraient encore à se lancer.

Un Plan indépendants pour protéger, accompagner et simplifier

Tous statuts confondus, ce sont 2,9 millions d’indépendants qui exercent en France. Afin d’améliorer la protection des indépendants, de mieux les accompagner et de faciliter les démarches, un vaste plan d’action est engagé : le Plan indépendants. Des mesures qui entreront en vigueur dans le courant de l’année avec le projet de loi de finances 2022, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2022 et le projet de loi en faveur des indépendants. Brigad vous informe sur les principales mesures intéressant les indépendants de l’hôtellerie-restauration ou du médico-social.

Généralisation de la modulation des cotisations sociales en temps réel

Pas toujours facile d’être indépendant quand les cotisations sociales sont calculées sur la base des revenus de l’année précédente, peu importe que ceux de l’année en cours aient diminué ou non. Et attendre l’année suivante pour que celles-ci soient régularisées… Heureusement, avec la nouvelle mesure, déjà en vigueur depuis 2019 en Occitanie pour les commerçants et artisans, le travailleur indépendant pourra choisir de payer ses cotisations sur l’état réel de son activité. Les pénalités en cas de sous-estimation du revenu estimé déclaré n’ont donc plus lieu d’être et doivent disparaître.

Un statut unique et un patrimoine personnel désormais insaisissable

Côté patrimoine, être indépendant ne doit plus inquiéter ! Plus nécessaire d’hésiter longuement entre une EI (entreprise individuelle) ou une EIRL (entreprise individuelle à responsabilité limitée). La mise en place du statut unique prévoit de rendre insaisissable le patrimoine personnel du freelance. Seuls les éléments professionnels pourront alors être saisis en cas de défaillance de l’entreprise. Par ailleurs, pour ce qui concerne la fiscalité, le choix devrait être possible entre l’assujettissement à l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés.  

Simplification de la partie juridique et accès à l’information

Vous n’aurez plus à patienter 90 jours avant de pouvoir déclarer votre premier chiffre d’affaires. Nul besoin non plus d’attendre son premier appel à cotisation pour obtenir une attestation de vigilance. Plus nécessaire encore de vous précipiter pour choisir votre régime d’imposition. La partie juridique ne sera plus un casse-tête. Enfin, finies les recherches interminables sur les différents sites publics ! Informations et renseignements sur les démarches relatives à l’entrepreneuriat seront centralisés en ligne, sur un seul et unique site.

Élargissement de l’accès à l’allocation des travailleurs indépendants (ATI)

Être indépendant et percevoir le chômage, toute une affaire ! L’allocation chômage des travailleurs indépendants n’était, en effet, jusqu’ici réservée qu’aux freelances qui étaient en liquidation ou en redressement judiciaire. Le nouveau plan prévoit de l’élargir à ceux qui décideraient de stopper leur activité qu’ils estiment ne plus être viable. Pour être considérée comme non viable, le revenu fiscal de l'entreprise devra équivaloir à une perte de revenu de 30% d’une année sur l’autre. Les conditions de revenu minimum pour bénéficier de l’allocation seront également assouplies.

Une assurance volontaire plus accessible

Seuls 45 000 indépendants ont actuellement recours au dispositif d’assurance volontaire. Une goutte d’eau dans un véritable océan d’entrepreneurs ! Pourtant, un tel dispositif leur donne droit à une prise en charge et à des indemnisations en cas d’accidents du travail ou de maladies professionnelles (AT-MP). La cause ? Son coût ! C’est pour cela que le nouveau projet de loi prévoit une réduction de 30% du coût initial de l’assurance et d’en faciliter l’accès à tous.

Covid, indemnités journalières et droits à la retraite

Pour protéger les entrepreneurs des conséquences de la crise sanitaire sur le calcul des indemnités journalières, le Plan indépendants doit neutraliser la prise en compte des revenus 2020 dans le calcul de ces indemnités en cas de maladie ou congé maternité-paternité. Auparavant, le calcul des IJ tenait compte des revenus perçus durant les trois années civiles précédant l’arrêt de travail. Pour ceux dont les revenus 2020 ont considérablement été impactés par la crise, bonne nouvelle donc : cette année financièrement douloureuse ne sera pas prise en compte ! De la même manière, les secteurs qui ont dû fermer leur établissement par mesure de sécurité (hôtels et restaurants, notamment) auront un nombre de trimestres de retraite validés pour 2020 et 2021 équivalant à la moyenne des trimestres validés lors de leurs trois dernières années d’exercice.

Devenir indépendant en 2022, une opportunité ?

Être indépendant aujourd’hui, plus que jamais, présente de nombreux avantages : indépendance, autonomie et flexibilité, secteur en plein essor, outils numériques performants, nouvelles mesures gouvernementales… Chez Brigad, nous vous encourageons donc à vous lancer ou à innover pour développer votre entreprise ! Bon nombre de nos articles sont destinés à vous y aider.

Bonne lecture !

Partager cet article