Log in to your Brigad account to receive missions

Receive missions

Connectez-vous à votre compte Brigad pour recevoir des missions

Recevoir des missions

Ces établissements qui se mobilisent pour soutenir l’Ukraine

Malgré les difficultés économiques héritées de la pandémie, le monde de la restauration et de la santé s’est depuis plusieurs semaines mobilisé pour soutenir l’Ukraine.

Les restaurateurs et établissements médico-sociaux du monde entier ont en effet mis en place des initiatives pour apporter un peu de soutien au peuple Ukrainien, ou simplement témoigner de leur solidarité face aux difficultés qu’il traverse actuellement.

Brigad vous propose donc un tour de France (et du monde) des établissements de l’hôtellerie et de la santé qui se sont ou continuent de se mobiliser pour l’Ukraine !

Des gâteaux, burgers et pizzas solidaires avec l’Ukraine

Difficile de tous les mentionner, mais nombreux sont les restaurateurs français à avoir tenu à montrer leur soutien au peuple ukrainien. A commencer par Clémence Gommy, la jeune cheffe à la tête du restaurant Gomi à Paris. Cette dernière a en effet lancé un “gâteau solidaire” : une recette gourmande à base de pommes, de crumble à la cannelle et de caramel au beurre salé. Vendu à 4 euros la part, l’ensemble des bénéfices ont été reversés aux associations venant en aide aux Ukrainiens.

De son côté, le chef de La Cuisine de Comptoir à Poitiers, Olivier Leclerc, a proposé son burger solidaire, dont les recettes sont elles aussi destinées à soutenir les programmes d’aide en Ukraine.

Le 20 et 21 mars derniers, ce sont les pizzaïolos de France qui ont organisé une grande vente de pizzas pour récolter de l'argent à destination des réfugiés ukrainiens. L'initiative, baptisée avec humour Pizz and Love Not War, était l’idée de Laurent Raimondo, pizzaïolo à Menton. Le mouvement a ensuite été repris par l'association Équipe de France de Pizzaïolos.

En Normandie, l’hôtel-restaurant Les Jardins de Coppélia a quant à lui organisé une soirée caritative pour soutenir « Les Enfants de l’Ukraine ». En plus d’un grand dîner réalisé par le chef  Damien Frémont, l’établissement a également tenu une vente aux enchères (animée par un commissaire-priseur) et un spectacle de magie !

Cook for Ukraine : quand la mobilisation sur les réseaux sociaux touche les restaurateurs

Les réseaux sociaux ont représenté une formidable caisse de résonance de la situation que traversent les Ukrainiens, mobilisant l’opinion et facilitant les élans de solidarité. L’une des plus belles initiatives qui y a été lancée est certainement celle de deux cuisinières partageant leur passion pour les plats traditionnels ukrainiens sur Instagram.

La chef russe Alissa Timoshkina et l'auteure ukrainienne Olia ont lancé l’opération Cook For Ukraine : un hashtag dédié à la cuisine du pays ainsi qu’une campagne nationale pour venir en aide au peuple ukrainien. Comme le disent les deux amies, « Qu’y a-t-il de plus humain que des gens qui se réunissent et partagent de la nourriture ?»

Bortsch (une soupe de viande et de betterave), pysanky (les œufs de Pâques ukrainiens), varenyky (raviolis farcis aux fruits et au fromage), pampushky (pain à l’ail), ou encore brioches au pavot et gâteau au miel ont ainsi traversé les frontières et fait saliver les gourmands du monde entier.

Inspirée par Cook For Syria, qui avait été créée en 2016 par Clerkenwell Boy, l'initiative est devenue virale et a été reprise par de grands chefs. Elle a permis de mobiliser les restaurants, les hôtels et les bars à faire des dons ainsi qu’à promouvoir les plats traditionnels ukrainiens.

On a ainsi vu des grands noms de la gastronomie Internationale, comme le très suivi Yotam Ottolenghi, reverseré les bénéfices réalisés sur la vente de ces fameux cheesecake à la Croix Rouge.  Des soirées ont aussi été organisées dans des restaurants afin de récolter des dons, notamment au Hache Burger qui a proposé son Mamushka burger. Mais aussi au Dalia à Paris, ou encore au Veselka, à New York.

Une mobilisation internationale pour soutenir l’Ukraine

A travers le monde, les initiatives se sont multipliées au sein des restaurants. Le chef ukrainien Yurii Kovryzhenko a par exemple organisé un dîner spécial au Caroussel, à Londres, afin de lever des fonds pour la World Central Kitchen. Toujours en Angleterre, c’est le restaurateur d'origine russe, Leonid Shutov, qui a témoigné son soutien en organisant un  dîner ukrainien au bénéfice de l'UNICEF.

De l’autre côté du globe, l’initiative Aussie Hospo for Ukraine lancée par une ancienne participante de MasterChef Australie a mis aux enchères des repas et produits gastronomiques (grands crus et expériences culinaires d’exception), collectant au total plus de 10 000 $ en trois jours.

Au Danemark, le meilleur restaurant au monde, Norma, a reversé 100 % des bénéfices réalisés sur la vente de boissons à la Croix-Rouge pour ses efforts humanitaires. Et chez nos voisins italiens, le restaurant-bar Azotea de Turin a rendu hommage à la célèbre pâtissière ukrainienne Dinara Kasko en faisant don de l'intégralité des ventes du dessert supernova à la Croix-Rouge italienne.

World Central Kitchen, l'association qui nourrit les réfugiés Ukrainiens

Impossible d’évoquer le soutien des restaurateurs au peuple Ukrainien sans mentionner l’initiative de José Andrés, fondateur de World Central Kitchen (WCK). Cette organisation caritative basée aux États-Unis a en effet mis en place un réseau de cuisines pour nourrir les réfugiés ukrainiens et envoyer des vivres dans le pays.

WCK a ouvert sa première cuisine en Pologne dans les 24 heures suivant le premier assaut russe contre l'Ukraine. Elle a depuis établi un réseau de cuisines en Roumanie, en Moldavie et en Hongrie, ainsi qu'en Espagne, qui a accueilli plus de 25 000 réfugiés.

L’organisation sert aujourd’hui 290 000 repas par jour dans six pays. Elle distribue également de la nourriture à 21 restaurants et cuisines en Ukraine, y compris dans la capitale Kiev et la ville portuaire d'Odessa sur la mer Noire. Un beau moyen de rappeler que la nourriture peut avoir le pouvoir de guérir, d’unir, mais aussi d’éduquer !

Les professionnels de la santé soutiennent aussi l’Ukraine

Du côté du secteur de la santé, la mobilisation a également été très forte. Il faut d’abord mentionner l’incroyable travail réalisé par les ONG comme Médecins du Monde. Elles ont en effet été nombreuses à envoyer des équipes composées de médecins, sage-femmes, pédiatres et assistants sociaux dans les villes proches de la frontière ukrainienne.

En France, les professionnels de la santé se sont également mobilisés pour apporter un soutien psychologique aux réfugiés fuyant le conflit. La psychologue Evelyne Pogosian, basée dans la Somme, a par exemple créé un groupe Facebook intitulé Psychologists for ukrainiens. Ce dernier permet de recenser des thérapeutiques bilingues, et de les mettre en lien avec des exilés dans le besoin.

Les centres de santé ont également pris l’initiative de traduire en ukrainien et en anglais les différents supports qui pourraient être utiles aux réfugiés. Un beau moyen de faciliter la communication, et de montrer son soutien !

Pour faire le lien entre les établissements engagés et les réfugiés Ukrainiens qui souhaiteraient travailler dans la restauration ou la santé, Brigad s’associe à Ensemble Ukraine.

brigad

brigad

restaurant

restaurants

restauration

restaurant management

restauration collective

ukraine

aide pour l'ukraine

soutien ukraine

aide ukraine

comment soutenir l'ukraine

ensemble ukraine

world central kitchen

réfugiés ukrainiens

ukrainiens

aussie hospo for ukraine

médecins du monde

cook for ukraine

restaurants mobilisés ukraine

initiatives pour soutenir l'ukraine

les enfants de l'ukraine

engagés pour aide l'ukraine

mobilisation pour l'ukraine

restaurant engages pour l'ukraine

restaurant engages pour l'ukraine paris

unicef

gâteau solidaire

pizz and love not war

s'engager pour l'ukraine

je m'engage pour l'ukraine

réfugiés ukrainiens en france

accueil ukraine paris

paris se mobilisse pour l'ukraine

hosting a ukrainian refugee

NFT TogetherUKR

Les derniers articles

Latest articles

See all articles >Tous les articles >