Les engagements RSE des grands acteurs de la restauration collective

Plus de la moitié des Français (58%) ont déclaré avoir changé leurs comportements alimentaires ses 3 dernières années et leurs principales motivations sont :

  • D’éviter les pertes et le gaspillage (59%)
  • D’acheter davantage de produits frais (58%) et de produits de saison (56%)
  • De privilégier les produits locaux et les circuits courts (54%)

Ces résultats du Baromètre de consommation et de perceptions des produits biologiques en France menée par l’Agence bio illustrent les nouvelles aspirations des consommateurs une alimentation plus saine, durable et responsable.

Si une part croissante de la population cherche à réduire “le bilan carbone dans son assiette”, leurs préoccupations et leurs attentes sont aujourd’hui au coeur de la stratégie RSE et du développement des principaux acteurs de la restauration collective.

Réduction du gaspillage alimentaire

De nombreuses actions sont mises en place pour limiter le gaspillage alimentaire et réduire les déchets organiques.

  • “Mon Restau responsable” : est un outil gratuit, développé par la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme (FNH) et le réseau “Restau Co”, pour permettre aux acteurs de la restauration collective d’établir un diagnostic complet de leurs pratiques. Cet outil permet d'identifier les points forts et les axes d’amélioration d’un établissement selon 4 critères : le bien-être des convives, l’assiette responsable, les éco-gestes et l’engagement social et territorial pour une cuisine plus durable et responsable.
  • Le programme “Wastewatch” de Sodexo : permet d’identifier les raisons du gaspillage alimentaire de chaque établissement. L’utilisation est simple, les équipes renseignent les données sur le gaspillage de leur site puis le logiciel leur permet d’en comprendre les raisons et d’agir en conséquence. L’objectif est de déployer cette solution à 3000 sites à travers le monde d’ici un an !
  • “Pèse ton déchet” : cette solution gratuite de la société Easilys permet aux restaurateurs de mesurer les déchets produits pour mettre ensuite des actions correctives.
  • Des ateliers de sensibilisation : sont organisés chaque année par les acteurs de la restauration collective à l’occasion de La Semaine Européenne de la Réduction des Déchets pour lutter contre toute forme de gaspillage.

Recyclage et rationalisation de l’énergie

Si la poubelle de tri au dépose-plateaux est devenu incontournable dans les cantines scolaires et d’entreprises le recyclage ne se limite plus aux déchets organiques ou d’emballages !

  • Elior a mis en place différents partenariats entre ses sites et des entreprises du secteur de l’énergie tels que Veolia ou Bio-Bean permettant notamment de transformer les huiles alimentaires usagées en biocarburant ou encore le café en bûche de poêle à bois. Ainsi, ces bûches brûlent 20% plus longtemps et produisent plus de chaleur que le bois séché. Le recyclage des déchets de café génère 80% moins d’émissions que s’ils étaient enfouis. Cela a par ailleurs permis d’éviter la mise en décharge de 36 tonnes de café en seulement deux ans de partenariat.
  • Compass, de son côté, a établi un plan d’action afin de contrôler et réduire son impact sur les rejets d’eaux. Sa consommation en cuisine centrale a notamment baissé de 19% en 12 ans. Le groupe a également équipé 80% de ses sites avec un plan d’allumage et d’extinction des locaux afin de réduire sa consommation d’électricité. Ils se positionnent notamment en tant qu’expert face à leurs clients afin de leur proposer des équipements moins énergivores.

Diminuer son empreinte carbone

Pour répondre aux préoccupations et aux attentes de leurs clients en matière d’alimentation les menus des groupes de restauration collective se diversifient et inclus de plus en plus de produits locaux, de saison et issus de filière durables et responsables !

  • Compass garantie une traçabilité des poissons éco-labellisés et favorise les espèces certifiées comme le Colin Alaska, le Hoki, le Cabillaud ou encore le Lieu noir.
  • API restauration distribue des stickers “éco-gestion” pour sensibiliser ses collaborateurs à leurs consommations énergétiques.

En résumé les grands acteurs de la restauration collective souhaitent offrir à leurs consommateurs une expérience basée sur la diversité des menus en favorisant des produits bons pour leur santé mais aussi pour la planète !

No items found.

Les derniers articles

Latest articles

See all articles >Tous les articles >