La vraie vie de saisonnier

Les beaux jours arrivent, et la saison estivale se profile déjà à l’horizon. La période qui précède l’ouverture d’une nouvelle saison peut être le moment idéal pour s’y préparer, souffler un peu avant la frénésie qui s’annonce, Mais aussi se remémorer les bons souvenirs, et projeter les prochains que l’on va vivre.

La vie de saisonnier, loin des clichés que l’on peut en avoir, c’est bien plus qu’un statut ou un métier. C’est un style de vie qui permet de voyager, de découvrir de nouveaux paysages, métiers, visages… Bref, de s’épanouir aussi bien professionnellement que personnellement.

C’est aussi, parfois, des galères… que Brigad peut t’aider à éviter !

La vie de saisonnier va à 100 à l’heure

Être saisonnier, c’est vivre à un autre rythme…Entre l’ouverture et la fermeture de la saison, on a souvent l’impression que le temps a filé. D’ailleurs, c’est bien pour ça que l’on choisit ce métier. Parce que l’on adore vivre à 100 à l’heure, avoir un quotidien intense, qui fait défiler la journée en un éclair et qui ne te laisse surtout pas le temps de t’ennuyer.

Dès que le tablier est raccroché, c’est la deuxième partie de ta journée qui commence. Après le service, on retrouve les amis pour boire un coup, manger ensemble, et parler de ses projets pour la saison à venir. Être saisonnier, c’est aussi être sociable, travailler et surtout vivre avec les autres. Quand on aime rencontrer de nouvelles personnes, être au contact des clients et partager de vrais moments de vie avec ses collègues, c’est le job idéal !

Un style de vie plus qu’un statut

La vie de saisonnier, ça permet surtout de voir et de faire plein de choses hyper cool. D’une saison à l’autre, on a l’opportunité de voyager un peu partout en France, de vivre entre la plage et la montagne, et d’habiter dans plein de régions et d'endroits différents. Au final, chaque nouvelle mission est comme un nouveau terrain de jeu à explorer et à s’approprier.

Cette envie de voir de nouveaux horizons, d’être libre d’aller où le vent le mène, c’est précisément ce qui motive Antonin à mener la vie de saisonnier depuis ses 18 ans. Un choix qui lui a permis d'enchaîner les saisons au Club Med, dans une station de ski des deux Alpes, etc. Et même d’embarquer au Canet Roussillon sur un bateau de 13 mètres pour rallier la Turquie. Une nouvelle mission de skipper, décrochée en plein confinement, qui lui offre l'opportunité de s’évader plutôt que de rester cloué sur son canapé. Un vrai luxe !

Sans aller aussi loin, la vie de saisonnier te permet de partir travailler en montagne pendant l’hiver, et de skier pendant ton temps libre. Et à l’inverse de te retrouver les pieds dans l’eau pendant l’été. Ce qui, il faut l’avouer, est bien plus sympa que de supporter la canicule à Paris en plein mois d’août !

Découvrir de nouveaux métiers, nouvelles passions

La vie de saisonnier, c’est aussi la possibilité de découvrir chaque saison de nouveaux métiers. De se former à la mixologie, ou de passer du service en salle aux cuisines. Selon les opportunités, on peut aussi se retrouver dans un domaine viticole, et s’essayer au métier de vignerons. Bref, être saisonnier, c’est la liberté de toucher un peu à tout et, entre deux services, d’avoir une révélation sur le métier dans lequel on aura envie de persévérer.

Parce que l’on change plus souvent de cadre, on peut aussi en profiter pour s’essayer à de nouvelles passions. Dans les vlogs dédiés à sa vie de saisonnier, Chris nous partage ses sessions de surf dans le sud de la France et sur la côte Atlantique, et celles de snowboard lorsqu’il est en saison dans les Alpes françaises. Il envisage même d’embrasser une carrière professionnelle de skateboard.

La vie de saisonnier… loin des clichés

Mais être saisonnier, c’est aussi devoir composer avec l’image que les gens, et parfois même tes proches, ont de ce qu’est ta vie. On s’imagine que tu as choisi ce statut pour profiter du soleil, et te la couler douce une fois le service terminé. Ou parce que tu es un gros fêtard, et que la seule chose qui t’intéresse est de passer ta soirée à draguer les vacanciers, les locaux, ou les autres saisonniers.

Si ce n’est pas complètement faux pour tout le monde, le cliché sur la vie de saisonnier qui fait le plus mal, c’est celui qui voudrait qu’il ne soit ni sérieux ni bosseur. Beaucoup de personnes n’ont aucune idée du nombre d'heures de travail qu’effectue un saisonnier chaque semaine. Ni que ses jours de repos sont rares, voire inexistants en pleine saison. Surtout, ils sont bien heureux que leurs moments de repos et de détente correspondent aux périodes d’activité les plus intenses des saisonniers.

Sans eux, pas de vacances !

Des avantages indéniables, mais aussi des galères

Si la vie de saisonnier présente de nombreux avantages, elle a aussi ses galères. Et on ne parle pas du mystère qui veut que ce soit toujours en plein service, alors que tu dois envoyer 5 pressions, qu’il faut changer le fût… Ou ces grands moments de solitude lorsque tu fais tomber ton plateau en plein rush.

Entre la mi-saison, où on se retrouve sans travail ni logement, où le manque d’aide pour les saisonniers débloquées pendant le confinement, c’est loin d’être toujours facile de gérer une situation parfois précaire. Ou de faire respecter ses droits par son employeur : notamment sur les temps de pause, le manque de logement, les difficultés de transport, où les problèmes de renouvellement de contrats.  

Autre difficulté pour les saisonniers, faire le tri parmi les petites annonces, dans lesquelles on retrouve de plus en plus de proposition de travail au noir. Comme son employeur, le saisonnier risque gros. Il se retrouve surtout sans protection, et n’est pas assuré d’être payé.

Pour éviter de te retrouver dans cette galère, Brigad te permet de décrocher des missions ponctuelles en saison mais aussi en mi-saison. Il te suffit de créer ton profil pour recevoir des propositions dans la restauration ou l’hôtellerie, en fonction de ta localisation et de tes disponibilités. Notre plateforme te permet non seulement de valoriser tes expériences et compétences. Mais aussi d’assurer chacune de tes missions, pour travailler en toute sérénité !

prendre des initiatives
surcharge de travail
double tranchant
qualité professionnelle
quotidien
proactivité
artificiel
robot
phénomène
CrunchTime
Cendyn
ampoules
sobriété énergétique
transition écologique
hopitaux
réduire sa consommation
défi urgent
émissions de carbonne
émissions de carbone
faire face à la crise
économie d'énergie
énergie
crise énergétique
crise énérgétique
modernité
CTO
lead QA
lead QUA
front end
back end
dev
staff engineer
data
engineer
présentation
équipe tech
coworkers
friends
social interaction
intercation
human
ma
relationship
bond
connections
workplace
meeting new people at work
thierry marx
lutter contre l'inflation
flambée des prix
flambée des pri
cohesion
parctical guide
partical guide
onboarding
permanent staff
integrate freelancer
malt
wemind
fred de la compta
freebe
alan
Remember the milk
Misme
clear todos
podcast
Tribu indé
whyse
meetup
outils tech
networking
career
building your own business
entrepreuneurship
apprendre
étude
compétences personnelles
savoir gérer
savoir géré
être à l'écoute
savoir-faire
travailler avec des personnes que l'on ne connait pas
compétence
phénomène
automatique
big data
brigad
solution
artificiel
numérique
IA
robot
avantages
drône
la solution Light Speed
crunch time
expérience client
cuisine
yeeels group
cendyn