Je suis mon propre patron et j’en suis fière - Virginia ASSOUAN

Après de nombreuses expériences décevantes en tant que salariée du secteur médico-social, Virginia Assouan décide, cette année, de se lancer dans l’entrepreneuriat. Depuis, elle se sent de nouveau valorisée dans son travail, reconnue et respectée par son entourage. Utilisatrice de la plateforme Brigad, nous l’avons interrogée sur son parcours et son choix de devenir indépendante, elle nous raconte.

Des expériences décevantes et des métiers difficiles émotionnellement

En 2015, Virginia est embauchée en tant qu’auxiliaire de vie à domicile, une expérience qu’elle qualifie comme peu valorisante, et reçoit particulièrement peu de reconnaissance de la part des patients qu’elle rencontre. Même cinq ans plus tard, devenue aide-soignante, Virginia explique se sentir souvent rabaissée par les équipes des différents établissements qu’elle intègre. Celles-ci lui donnent l’impression de mal faire son travail et de supporter moins facilement les difficultés émotionnelles que les autres. Notamment lorsqu’il fallait s’occuper de personnes en fin de vie :

“Ce métier est très difficile. En gériatrie, j’ai vu des personnes souffrir, des personnes âgées, tétraplégiques, une patientèle vraiment dépendante de nous, soignants. On devait les aider à manger, à se laver, à s’habiller. C’était dur ! Je rentrais parfois en pleurs chez moi. Émotionnellement, j’ai failli abandonner plus d’une fois.”

C’est dans un EHPAD qu’elle s’épanouit enfin : “je me suis sentie plus valorisée, plus importante, plus utile. J’ai travaillé dans un groupement d’établissements ce qui m’a permis de beaucoup bouger, de changer de lieu de travail, de découvrir plusieurs organisations, et c’est ça qui m’animait, je suis quelqu’un de très curieuse !”

Pendant la crise, la difficulté émotionnelle est revenue peser sur les épaules de Virginia. La vague de décès des personnes dont elle s’occupait et la pénurie de personnel ont développées de réelles tensions dans les services. Elle raconte cependant la solidarité entre les équipes confinées à leur étage, cela a renforcé les liens et la manière de travailler ensemble.

“J’ai moi-même été touchée par la COVID-19 et je suis une personne à risque. Mais ça ne m’a pas du tout découragée dans mon envie de travailler dans le médico-social, au contraire. J’avais encore plus envie de prendre soin des personnes malades et de les soutenir. Comme les militaires, s’ils ne sont pas là pour aller à la guerre pour nous protéger, qui irait prendre les armes ? Nous étions les soldats de cette guerre sanitaire.

Se lancer en tant qu’aide-soignante indépendante, c’est possible !

“Je ne savais pas qu’on pouvait être indépendante en tant qu’aide-soignante”, explique Virginia, “je pensais pouvoir l’être seulement sous la responsabilité d’une infirmière donc c’est un projet que je nourrissais, j’attendais le bon moment pour me lancer.”

Pourtant, être aide-soignant(e) ou auxiliaire de vie indépendant(e), c’est possible ! C’est sur LinkedIn qu’elle découvre Brigad. Après son inscription et un appel téléphonique avec les équipes, elle était conquise : “c’était parfait pour moi ! L’équipe Brigad est superbe, ils m’ont tout de suite mise en confiance. Ce sont des personnes accueillantes, chaleureuses, bien que je ne les ai rencontrées que par téléphone.”

Virginia a effectué sa première mission et s’est très vite adaptée à l’équipe et à l’organisation de l’établissement, tellement rapidement qu’elle a été félicitée par la direction  : “ils étaient très surpris que ce soit ma première expérience chez eux ! Le cadre de santé était bluffé !”. Depuis, elle ne s’est pas arrêtée et effectue des missions dans les régions lyonnaise et parisienne.

L’épanouissement, après des années de doute

La liste des avantages du statut d’indépendant s’allonge à chaque mission réalisée. Le premier avantage que Virginia a pu constater, est financier : “lorsque j’étais salariée, j’étais toujours dans le rouge, j’appréhendais chaque fin de mois car je dois m’occuper seule de mes enfants. Aujourd’hui, je suis sereine pour subvenir à leurs besoins car je reçois mon paiement chaque semaine. Ça fait une vraie différence !”, exprime-t-elle.

Le second avantage non négligeable qu’elle cite est la revalorisation de son activité. Elle développe : “je suis enviée par mes collègues et respectée par ma famille. Je suis mon propre patron et j’en suis fière. Je choisis quand est-ce que je veux travailler et quand je souhaite passer plus de temps avec ma famille”.

Travailler dans différents établissements et découvrir de nouvelles organisations, équipes, méthodes de travail, sont aussi des points forts du statut indépendant. Un bon moyen de satisfaire sa curiosité et son envie d’apprendre. Elle a notamment eu l’opportunité de travailler dans un foyer pour personnes handicapées, un type d’établissement qu’elle n’avait jamais eu l’occasion d’expérimenter auparavant mais qui s’est révélée être une belle découverte pour Virginia !

Des rencontres inoubliables…

“Je m’adapte facilement, je suis très sociable et ouverte d’esprit. C’est facile pour moi de créer de belles relations de travail avec mes collègues”, exprime-t-elle, “j’ai conseillé Brigad à des collègues salariées, mais les démarches administratives leur faisaient peur. Je leur ai dit de ne rien lâcher et aujourd’hui elles sont très fières d’être soignantes indépendantes. Aujourd’hui ce sont de vraies amies et nous utilisons toutes l’application Brigad. Ça a renforcé nos liens, on se soutient, et on se parle de nos missions”.

Aujourd’hui, Virginia Assouan est enfin épanouie dans son activité professionnelle, elle a trouvé son équilibre grâce à son activité d’indépendante. Elle souhaite continuer de développer son activité, ses compétences et son réseau.

prendre des initiatives
surcharge de travail
double tranchant
qualité professionnelle
quotidien
proactivité
artificiel
robot
phénomène
CrunchTime
Cendyn
ampoules
sobriété énergétique
transition écologique
hopitaux
réduire sa consommation
défi urgent
émissions de carbonne
émissions de carbone
faire face à la crise
économie d'énergie
énergie
crise énergétique
crise énérgétique
modernité
CTO
lead QA
lead QUA
front end
back end
dev
staff engineer
data
engineer
présentation
équipe tech
coworkers
friends
social interaction
intercation
human
ma
relationship
bond
connections
workplace
meeting new people at work
thierry marx
lutter contre l'inflation
flambée des prix
flambée des pri
cohesion
parctical guide
partical guide
onboarding
permanent staff
integrate freelancer
malt
wemind
fred de la compta
freebe
alan
Remember the milk
Misme
clear todos
podcast
Tribu indé
whyse
meetup
outils tech
networking
career
building your own business
entrepreuneurship
apprendre
étude
compétences personnelles
savoir gérer
savoir géré
être à l'écoute
savoir-faire
travailler avec des personnes que l'on ne connait pas
compétence
phénomène
automatique
big data
brigad
solution
artificiel
numérique
IA
robot
avantages
drône
la solution Light Speed
crunch time
expérience client
cuisine
yeeels group
cendyn